CME-CBOT: Conditions de Trading

Mise à jour le 22 Juin 2016

Pour mieux connaître l'opérativité sur les Futures veuillez consulter la page de la séction Aide dédiée aux dérivés.

Préambule

Effectuer des opérations sur des futures libellés en dollars par le biais du même compte en euros que celui utilisé pour IDEM, EUREX, SEDEX et LIFFE est pratique, car cela permet de ne pas fragmenter la liquidité à travers les différents marchés.

Horaire

Pour connaître les horaires de négociation consultez le tableau général.

A partir du 29/03/2014

Directa a la faculté de révoquer tous les ordres en cours de négociation sur chaque titre à un horaire fixé d'avance, communiqué et modifiable par simple signalement sur le site Internet.

Date d'échéance

Pour les dérivés pour lesquels est prévue la livraison du sous-jacent à la date d'échéance (par exemple, Euro FX et Mini Euro-FX), puisque Directa ne gère pas la possibilité de retrait et/ou de livraison, lors du dernier jour de négociation celle-ci procédera à la liquidation sur le marché de la position de tous les clients qui n'y auront pas déjà pourvu avant la fin du jour précédent.

N.B.: Pour les futures sur les matières premières du segment CBOT (Soybeans/Soja, Wheat/blé tendre, Corn/mais, Soybeans oil) et pour les futures de l'Or ( Gold et Micro Gold), Argent (Silver 1000 et 5000), Platine (Platinum) et Cuivre (Copper) la liquidation sur le marché de la position sera anticipée à l'avant-dernier jour du mois précédent à celui d'échéance.

Cours

Le taux de change "provisoire" (indiqué avec *) appliqué le jour de l'exécuté est celui communiqué par la BCE le jour précédent. Le taux de change "définitif" sera celui communiqué par la BCE le jour suivant à la date d'exécution.

**N.B.: A partir du 1/7/16 les taux de change officiels utilisés seront ceux fournis par Bloomberg.

Marge

La marge est demandée et maintenue en Euro, et, normalement reste fixe (comme sur EUREX), de l'ouverture à la clôture de la position, sauf en cas de variations occasionnelles, signalées par un préavis possible - normalement, quelques jours - sur directatrading.com.
Imaginons qu'une marge d'un montant fixe de 3000 euros soit prévue pour un e-mini : ces 3000 euros sont simplement "gelés/prélevés" en valeur du jour +1 à l'ouverture de la position, et restitués, toujours en valeur jour +1, à sa clôture, sans aucune production de gain/perte, naturellement.

Gain/Perte

Les gains/pertes journaliers sont à l'origine en dollars, et constituent la différence entre le prix d'ouverture et le prix de clôture de la position, ou bien le prix de référence du soir du CME, si la position est encore ouverte en fin journée.
Ces montants des gains/pertes, intraday ou de fin journée, sont convertis en euros, d'abord sur la base du cours "provisoire", puis sur celle du cours "définitif", et sont immédiatement ajoutés/déduits de la liquidité du client.
Le gain ou la perte relatif/relative aux positions restées ouvertes en fin journée est calculé(e) et converti(e) en euros sur la base du cours provisoire le jour suivant, avant l'ouverture des négociations.
Si l'on maintient une position ouverte pendant plusieurs jours, Directa mémorise et met à jour en euros la somme de tous les gains/pertes ainsi encaissé(e)s/versé(e)s par le client jour après jour, de sorte que, lorsque la position sera fermée, il suffira d'ajouter le dernier gain ou la dernière perte (celui/celle qui est issu(e) de la variation entre le dernier prix de référence et le prix de clôture de la position) pour obtenir le gain ou la perte total(e) sur lequel/laquelle appliquer l'impôt en cas de gain de capital.

Différence entre actions et futures pour le calcul gain/perte

Notez que le mode de calcul présenté est le seul mode possible de calcul correct du gain ou de la perte pour les dérivés en dollars, car, contrairement à ce qui se passe pour les actions américaines, dans le cas des futures, il n'existe pas un véritable prix d’achat "versé" permettant de calculer le gain ou la perte par différence.
Exemple
Afin de se convaincre de cette différence entre actions et futures, il suffit de comparer le cas de celui qui achète des actions pour 1000$ et les revend quelque temps après toujours à 1000$, avec le cas de celui qui ouvre en même temps un contrat à 1000$ et le clôture toujours à 1000$: ils ont l'air identiques, mais en réalité, ils sont très différents!
Dans le cas des actions, même si les prix d'ouverture et de fermeture en dollars sont identiques, l'investisseur peut, de la même manière, enregistrer un bénéfice ou une perte en fonction de l'évolution du cours : si, par exemple, l'achat des 1000$ lui avait coûté 800euros, et si au moment de la vente, ces mêmes 1000$ valent 900euros, il s'ensuit un gain, à tous les effets, y compris fiscaux, de 100euros; dans le cas du future, en revanche, il n'y a pas un véritable "achat" ou de débours de 800 euros, et l'évolution du cours est pratiquement insignifiante; si, par hypothèse, le prix était resté rigoureusement ferme du début à la fin à 1000$, il n'y aurait pas le moindre gain ou la moindre perte à compter.

Prix d'équilibre

Bien qu'il n'y ait pas de véritable achat avec débours d'euros, et donc, de vrai "prix d'achat", il est cependant pratique de disposer d'une "valeur d'entrée" en dollars, à confronter aux cotations, qui permet de calculer à vue d'oeil le gain ou la perte global(e) que l'on obtiendrait en clôturant la position. À cet effet, Directa fournit le dit "prix d'équilibre": l'estimation du prix de fermeture de position qui annulerait le gain ou la perte crédité(e)/débité(e) jusqu'ici.
La fermeture de la position à un meilleur prix que le "prix d'équilibre" engendrera un gain égal à la différence, tandis qu'un prix plus défavorable engendrera une perte, exactement de la même manière que cela se passe pour le prix d'achat des actions.
Notez que le prix d'équilibre en dollars peut varier légèrement d'un jour à l'autre en fonction de l'évolution du cours et de son incidence sur la série de gains ou de pertes versés.
En cas de clôture partielle des contrats d'une position, le gain ou la perte accumulé(e) jour après jour est appliqué(e) "au prorata des parts" détenues dans le/les contrat(s) clôturé(s).

Cotations

Il est possible de retrouver les cotations dans le Multibook en utilisant les sigles que l'on peut trouver sur le site de transaction.
Pour visualiser les cotations (carnet d'ordres à 5 niveaux), visibles sur Multibook, Flashboard et Flasbook, vous devez souscrire un abonnement mensuel de 15$.