Obligations convertibles


Les obligations convertibles constituent un moyen terme entre les obligations et les actions. En effet, quelqu'un qui en détient, non content de toucher des intérêts à des dates préalablement établies comme pour l'obligation ordinaire, peut décider (dans certains cas à n'importe quel moment, dans d'autres, à des périodes préétablies) de passer de la situation de créancier à celle d'actionnaire en obtenant, pour chaque obligation, un nombre préalablement fixé d'actions (rapport d'échange).

En outre :

Traitement fiscal

Les retenues prévues par la loi (soit actuellement: 12,50 %) sont appliquées aux intérêts et aux plus-values touchées.