Directa clôt l’exercice 2007 en dégageant un bénéfice


Turin, le Mai 2008

Le bénéfice augmente de 51 %, volume négocié à hauteur de 72 milliards d'euros sur le marché d'actions. La connexion avec le marché Chi-X des valeurs européennes de premier ordre est imminente.

L'Assemblée des actionnaires de Directa Sim a approuvé le bilan de l'exercice clos le 31 décembre 2007, avec un bénéfice net de 2,65 millions d'euros contre 1,75 million d'euros pour l'exercice précédent (+51,4 %). Les principales données de l'activité Directa en 2007 sont:
volume négocié sur les marchés au comptant: 72 milliards d'euros (51,9 en 2006) +38,9%
commissions brutes: 14,9 millions d'euros (12,8) +16,6
% ordres au comptant exécutés : 4,3 millions (3,8) +13,1%
contrats dérivés exécutés: 1 237 397 (716 573) +72,6%
clients effectifs: 13 384 (12 455) +7,5%
établissements de crédit conventionnés à la fin de l'année: 114 (100) +14%.
L'Assemblée a décidé d'affecter 600 000 euros aux dividendes et d’attribuer les 2 millions restants au capital de la société. À cette occasion, il a été communiqué qu'au cours du premier trimestre 2008, les recettes ont connu une nouvelle augmentation par rapport à 2007, bien que celle-ci soit moins marquée, et les principales nouveautés de l'exercice précédent ont été présentées:
- l'ouverture du nouveau service de marge long overnight, qui permet de pouvoir acquérir des actions en obtenant un financement pour une partie de l'investissement;
- l'entrée en fonction du nouveau cadre de trading pour la restauration des données en cas de sinistre à Londres, qui place la société à l'avant-garde en matière de protection des opérations en temps réel;
- l'inauguration du nouveau siège, dont Directa est propriétaire, au centre de Turin;
- l'autorisation de fournir ses services sous le régime de passeport européen également en Autriche et en France, pays qui viennent s'ajouter à l'Allemagne où, grâce à l'activité réalisée sur Xetra, les volumes et la clientèle ont enregistré en 2007 une augmentation sensible.
Monsieur Mario Fabbri, PDG de Directa, a déclaré: ''L'année 2007 a été le deuxième meilleur exercice de notre histoire en ce qui concerne les résultats économiques et de loin le premier pour les volumes négociés. Cela nous conforte dans la justesse de notre stratégie alliant faibles coûts et haute qualité.
Afin de maintenir la même configuration également dans le cadre de notre expansion à l'étranger, nous allons lancer l'activité sur le Chi-X de Londres, une plateforme d'échanges qui se distingue par son excellence technologique et les faibles coûts de négociations. Cela nous permettra de reproduire notre profil d'offre également sur des marchés, tels que celui des traders allemands et français, où la clientèle – à la différence de l'Italie – n'est pas habituée à des rotations élevées du portefeuille d'actions''.